NOUS LUTTONS TOUS LES JOURS ET AUJOURD’HUI ENCORE PLUS CONTRE TOUTES LES FORMES DE VIOLENCE DE GENRE

Chaque jour, nous luttons contre la violence patriarcale, ce fléau qui affecte nos vies et celle de nombreuses autres subjectivités. La violence de genre est souvent déguisée et se manifeste de manières très différentes, à la maison, au travail, dans les institutions, à l’école. Notre militantisme s’engage à dévoiler ces formes de violence cachées, à savoir les reconnaître et à les combattre dans chaque situation ou dans chaque sphère de notre vie. La pratique de l’auto-conscience que nous pratiquons depuis la naissance du collectif nous fournit souvent les outils nécessaires pour détecter la violence et créer des réseaux informels de sororité.

Le 25 novembre est un jour de lutte, un jour où l’opinion publique est attentive à la question de la violence de genre et, en cette date symbolique, il nous semble nécessaire de rappeler que toutes les précautions prises par le gouvernement pendant la pandémie COVID 19, comme mentionné dans d’autres circonstances, visaient uniquement à contenir l’urgence sanitaire, en oubliant le fait que la plupart des violences ont lieu entre les quatre murs des maisons. Des murs à l’intérieur desquels vous avez relégué de nombreuses femmes et subjectivités dissidentes, sans évoquer de plan d’aide aux personnes qui subissent ces violences.

Les féminicides et les crimes de haine contre la communauté lgbtqia+ sont une URGENCE, ILS LE SONT DEPUIS LONGTEMPS, TROP LONGTEMPS ET LES LOIS QUI DURCISSENT LES PEINES NE SONT PAS SUFFISANTES. NOUS AVONS BESOIN DE LIEUX DE CRÉATION CULTURELLE. NOUS AVONS BESOIN D’UNE ÉDUCATION À L’AFFECTIVITÉ, NOUS AVONS BESOIN D’OUTILS ET IL EST NÉCESSAIRE DE NE PAS CRÉER UNE HIÉRARCHIE DES URGENCES QUI NE PÈSE QUE SUR LES SUBJECTIVITÉS ÉNUMÉRÉES CI-DESSUS.

La violence est systémique et touche toutes les femmes cis, transgenres, migrantes, lesbiennes, gays, bisexuelles, pauvres et toutes les autres subjectivités dissidentes, mais elle s’abat plus  violemment sur les personnes qui subissent différents types d’oppression.

Pour combattre la violence, il faut des lieux protégés pour toutes les personnes évoquées précédemment leur donnant la possibilité de se réunir et de se rencontrer pour créer des réseaux de mutualisme, de solidarité et de sororité.

SI VOUS SUBISSEZ DES VIOLENCES ET QUE VOUS NE SAVEZ PAS タ QUI VOUS ADRESSER, VOICI QUELQUES INFORMATIONS UTILES :

AIDE TノLノPHONIQUE SUR LES VIOLENCES, MULTILANGUE ET ACTIVE 24 HEURES SUR 24 → 1522

URGENCE SANITAIRE → 118

CASA DELLE DONNE PER NON SUBIRE VIOLENZA ONLUS:

  • Centre anti-violence pour les femmes victimes de violence. Les services mis à disposition sont des entretiens téléphoniques ou individuels, des groupes de soutien, des information et consultation légale, accompagnement dans services socio-sanitaires, conseils d’orientation, soutien à la parentalité pour des couples de parents dont les filles sont victimes de violence de la part de leur partenaire, soutien psychologique pour mineures victimes de violence. MAISONS REFUGES SECRネTES DE 21 PLACES POUR DES FEMMES AVEC OU SANS ENFANTS, AVEC POSSIBILITノ D’Y RESTER DE 6 タ 8 MOIS.
  • VIA DELL’ORO 3, BOLOGNA OUVERT DU LUNEDI AU VENDREDI DE 9H タ 17H LE SAMEDI ET DIMANCHE

DISPONIBILITノ TノLノPHONIQUE DE 10H  タ 16H

  • TEL. 051333173/ WHATSAPP 3884017237
  • FAX. 0513399498
  • EMAIL. accoglienzabologna@casadonne.it

VIA DALLA VIOLENZA-CASA DELLE DONNE ANZOLA:

  • Succursale de la CASA DELLE DONNE PER NON SUBIRE VIOLENZA à Anzola, Terre d’Acqua et zones limitrophes pour soutenir les femmes victimes de violence.
  • VIA GRIMANDI 1, ANZOLA D’EMILIA LUNDI DE 9H タ 13H ET JEUDI 9H タ 13H ET DE 14H30 タ 17H30.
  • TEL. 3938365333
  • EMAIL. casadonneanzola@casadonne.it

 

GRUPPO S.O.S. DONNA:

  • Association contre la violence faite aux femmes qui offre un soutien moral et psychologique et met en place des actions de solidarité active pour les femmes victimes de violence physique, psychique et de mal-traitements en tout genre dans le cadre familial ou en-dehors.
  • VIA SARAGOZZA 221, BOLOGNA
  • TEL. 051434345
  • EMAIL. Sosdonna.bologna@sosdonna.org

MONDO DONNA:

  • Mondo Donna ONLUS accueille et soutient des personnes en situation de fragilité, avec une attention particulière lorsqu’elles proviennent d’un parcours migratoire. C’est un centre anti-violence qui offre gratuitement des services d’écoute et soutien, et met en place des projets spécifiques concernant les victimes de traite.
  • BOLOGNA PIAZZA S. FRANCESCO 8, Téléphone/WhatsApp: 337 1201876 du lundi au vendredi,

9h30-17h30

Email: chiamachiama@mondodonna-onlus.it

Lundi 9h30-13h30 e 13h30-17h30 sur rendez-vous, Mardi 9.30-15.30 sur rendez-vous,

Mercredi 9h30-16h30 Jeudi 9h30-15h30 Vendredi 9h30-13h30 et 13h30-17h30 sur rendez-vous.

  • Piazza della Pace, 4/a, (pour femmes avec handicap – à Aias Bologna) Mardi 14h30-18h30
  • ARGELATO, VIA ARGELATO 4, TOUS LES PREMIERS LUNDIS DU MOIS DE 9H タ 13H30.
  • FUNO, U.R.P. PIAZZA DELLA RESISTENZA 1, TOUS LES TROISIネMES LUNDIS DU MOIS DE 9H タ 13H30.
  • GRANAROLO, VIA SAN DONATO 74, TOUS LES PREMIERS ET TROISIネMES MARDIS DU MOIS DE 9H タ 13H30.
  • SAN BENEDETTO VAL DI SAMBRO, VIA ROMA 39, TOUS LES DEUXIネMES ET QUATRIネMES MARDIS DU MOIS DE 9H タ 13H30.
  • SAN GIOVANNI PERSICETO, VIA R. STEFANI7/A, TOUS LES PREMIERS ET TROISIネMES MARDIS DU MOIS DE 14H30 タ 18H30.
  • BAZZANO, PIAZZA GARIBALDI 1, TOUS LES PREMIERS SAMEDIS DU MOIS DE 9H タ 13H.
  • CASTELLO DI SERRAVALLE, PIAZZA DELLA PACE 33, TOUS LES TROISIネMES LUNDIS DU MOIS DE 9H30 タ 13H30.
  • MARZABOTTO, PIAZZA XX SETTEMBRE 1, TOUS LES TROISIネMES JEUDIS DU MOIS DE 9H45 タ 13H45.
  • POUR AVOIR DES INFORMATIONS ET DEMANDER UN RENDEZ-VOUS, IL EST POSSIBLE D’APPELER LE NUM. 3316590845 OU ノCRIRE タ L’EMAIL presidi@mondodonna-onlus.it

UNIONE DONNE IN ITALIA:

  • “SPORTELLO DONNA” projet créé pour informer et fournir des conseils juridiques spécialisés dans 29 municipalités de la zone métropolitaine. Projet qui a toujours garanti une aide concrète aux femmes victimes de violence.
  • VIA CASTIGLIONE24, BOLOGNA, OUVERT LUNDI ET MERCREDI DE DE 9H タ 13H ET DE 15H タ 17H, MARDI ET JEUDI DE 9H タ 16H, VENDREDI DE 9H タ 13H.
  • CONSEILS JURIDIQUES TEL. 0051843536.
  • TノLノPHONE POUR LES COMMUNES DE ZOLA PREDOSA, CASALECCHIO, MONTE SAN PIETRO, VALSAMOGGIA, BAZZANO, CRESPELLANO, CASTELLO DI SERRAVALLE, MONTEVEGLIO ET SAVIGNO 0516161749 LIGNE LESBIENNE ANTI-VIOLENZA:

LINEA LESBICA ANTIVIOLENZA:

  • SI VOUS ハTES LESBIENNE OU BISEXUELLE ET VOUS AVEZ PEUR DE RACONTER CE QUE VOUS ノPROUVEZ タ VOTRE FAMILLE, VOUS VOUS SENTEZ SEULE OU VOUS AURIEZ ENVIE DE RENCONTRER D’AUTRES PERSONNES LESBIENNES OU BISEXUELLES, APPELEZ LE 3913359732 LE LUNDI DE 18H タ 20H.

TRAITE OU EXPLOITATION SEXUELLE :

  • NUMノRO VERT 800290290 ACTIF TOUS LES JOURS DE LA SEMAINE 24 HEURES SUR 24 SUR TOUT LE TERRITOIRE NATIONALE.
  • TEL. 3913333405 ACTIF LE LUNDI DE 20H タ 22H ET LE JEUDI DE 18H タ 20H
  • ASSOCIAZIONE VIA LIBERA ONLUS TEL. 3931697830
  • MIT (MOVIMENTO IDENTITÀ TRANS) ONLUS, VAI POLESE 22, BOLOGNA, TEL.051271666, FAX 051271666.

CENTRO SENZA VIOLENZA:

  • Le centre offre aux hommes qui ont eu recours ou ont recours à la violence contre leur partenaire ou ex-partenaire des parcours gratuits individuels et/ou collectifs pour accompagner un changement conduisant à l’ARRハT DE CES COMPORTEMENTS VIOLENTS ET DE LEURS CONSノQUENCES.
  • VIA DE’ BUTTERI 9A, BOLOGNA
  • HORAIRES D’OUVERTUE  : LUNDI, MARDI DE 14H30 タ 20H30.
  • TEL. 3491173486 LUNDI, MARDI ET MERCREDI DE 13H30 タ 20H30.
  • EMAIL. info@senzaviolenza.it

LES SERVICES QUE NOUS AVONS RÉPERTORIÉS SONT GRATUITS ET GARANTISSENT VOTRE ANONYMAT. SI VOUS EN AVEZ BESOIN, VOUS AVEZ PEUR POUR VOUS, POUR VOS PROCHES. CONTACTEZ-LES  !

TU N’ES PAS SEULE !

 

About mujereslibresbo

collettivo di donne per le donne
This entry was posted in General. Bookmark the permalink.

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *